#18 Calendar Girl, tome 1 : Janvier


Mia vit avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle rêve de devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père s’est mis à boire et à jouer. Il emprunte un million de dollars qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’envoie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père. Quelle solution va-t-elle trouver ?






Auteur : Audrey Carlan
Editeur : Hugo Roman
Prix : 9,95 €
Parution : 5 janvier 2017
Nombre de pages : 154 pages










Mon avis : Comme toujours j’arrive après la bataille, mais mieux vaut tard que jamais. Voilà donc enfin mon avis sur le premier tome de la série Calendar Girl d’Audrey Carlan. J’ai pas mal entendu parler de cette série, notamment de son concept : un tome pour chaque mois de l’année. On commence donc logiquement avec le tome 1 : Janvier. 

Concernant la couverture, elle est assez simple, toute noir avec la silhouette d’une femme rose. Le titre, Calendar Girl est en doré et le mois est écrit en blanc. Toutes les couvertures de la série sont identiques, ce qui varie d’un tome à l’autre, c’est simplement la couleur et la pose de la silhouette. Ces couvertures sont fun, sexy et coloré, comme souvent chez Hugo Roman. 

Tout au long de ces 12 tomes, nous allons suivre Mia, une jeune femme qui, pour pouvoir rembourser les dettes de son père et sauver sa famille, va devenir escort de 12 hommes, un pour chaque mois de l’année. Dans ce premier tome, Mia rencontre Wes, un jeune producteur séduisant, qui l’a embauché pour repousser la horde de femmes qui rôde constamment autour de lui. Petit à petit une amitié / romance va naître entre eux, mais Mia doit finir ce pourquoi elle s’est engagée et elle compte bien sauver sa famille elle-même. 

L’écriture d’Audrey Carlan est très fluide, elle nous entraîne dans la vie de Mia en seulement quelques pages et elle est très addictive. J’ai tout de même été un peu dérangé par la vulgarité de certains moments, après, c’est peu être dû au genre du livre, mais cela m’a quelque peu dérangé. 

Mia est un personnage que j’ai particulièrement apprécié, c’est une jeune femme forte, qui sait ce qu’elle veut et qui ne se laisse pas marcher dessus. Son seul petit défaut, c’est que s’est un vrai cœur d’artichaut et j’ai peur qu’elle tombe amoureuse de ses 12 clients ou même qu’elle tombe trop rapidement dans leurs bras. Pour ce qui est de Wes, c’est peut-être votre prochain book boyfriend. Il est beau, sexy, riche et très charismatique. Il s’intéresse vraiment à Mia et essai de l’aider du mieux qu’il peut. 

Ce premier tome a été pour moi une belle découverte. C’est un livre rafraîchissant, qui se lit rapidement. Je suis pressée de découvrir la suite même si je sais que Wes va me manquer. J’espère que les 11 autres clients de Mia vont être aussi intéressants et sympathiques que lui. 


Et vous, qu'avez-vous pensé de ce premier tome ?

Commentaires

Articles les plus consultés